Le prix WACC-SIGNIS pour les Droits de l’Homme 2016

By Staff on avril, 13 2017

 

Photo du documentaire Cahier africain.


Le prix WACC-SIGNIS pour les Droits de l’Homme 2016 est décerné au documentaire Cahier africain, réalisé par Heidi Specogna.

 

WACC et SIGNIS pensent que ce documentaire offre une perspective très humaine à l’horreur des situations de conflits qui impactent les vies des gens ordinaires, en particulier celles des femmes et des enfants.

Cahier africain commence avec la découverte d’un petit livre d’exercices scolaires, contenant les témoignages de 300 femmes, filles et hommes centrafricains. Les pages du cahier révèlent les souffrances qu’ils ont subies entre les mains des mercenaires congolais, entre octobre 2002 et mars 2003.

Filmé à partir de 2008, Cahier africain accompagne les victimes de violence, comme Amzine, qui a donné naissance à une petite fille suite à un viol, ou Fane, qui a été touchée par balle au genou et qui s’est faite opérée à Berlin.

Alors que les jugements des crimes de guerres continuent de se tenir à la cour internationale de justice, à La Haye, ces femmes tentent de poursuivre leurs vies. Jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle guerre civile en Centrafrique.

Heidi Specogna explique que « le destin de ces femmes et de leurs enfants engendrés par la violence est une tragédie que le monde ne veut pas voir. Des estimations montrent que, rien que ces dernières années, 100.000 femmes ont été violées dans la région. En comparaison, après le génocide du Rwanda, environ 20.000 enfants sont nés dans les mêmes circonstances. »

« A l’origine, le film était dédié à ces femmes qui tentent de regagner un ancrage après avoir vécu la violence. Cependant, la recrudescence de la guerre en Centrafrique a causé la réécriture du scénario », a-t-elle ajouté.

En 2016, le jury interreligieux au festival DOK Leipzig – l’un des festivals de documentaires les plus anciens du monde – avait remis son prix à Cahier africain, qui avait d’ailleurs gagné la Colombe d’argent au festival, pour le meilleur film sur la démocratie et les droits de l’homme.

Le jury interreligieux avait félicité la réalisatrice pour son « approche sensible des protagonistes, sa manière très poétique de filmer et pour parvenir à donner au spectateur une lueur d’espoir grâce aux images de ces femmes qui tentent de reconstruire leurs vies. »

Cahier africain a été élu meilleur documentaire au prix 2017 du cinéma suisse.

Professeur en réalisation documentaire à l’Académie du film du Bade-Wurtemberg en Allemagne, Heidi Specogna a déjà une longue et belle carrière en tant que réalisatrice de documentaires, en remportant des prix pour « Tupamaros », à La Havane en 1996 et pour « The short Life of José Antonio Gutierrez » en Suisse en 2006.

WACC et SIGNIS félicitent chaleureusement Heidi Specogna pour sa carrière réussie et  considérable.

 


By Staff| avril, 13 2017
Categories:  News|Cinema

Add A Comment

Comment

Allowed HTML: <b>, <i>, <u>

Commentaires

 

 





Copyright © WACC


 2017