Les progrès réalisés par les femmes dans les médias sont stoppés

By  on novembre, 23 2015

 

Image: Brad Collicott.


Après 20 ans de recherches dans 114 pays, on constate une sérieuse disparité entre les représentations des femmes et des hommes dans les médias d'information.

Les résultats de la cinquième et la plus grande étude sur la représentation des femmes dans les médias ont étés publies le 23 novembre 2015. Le rapport et les pièces jointes sont disponibles à www.whomakesthenews.org

Selon la cinquième étude – qui est en même temps la plus vaste – sur la manière dont les femmes sont présentées dans les médias d'information, le progrès vers l'égalité des genres dans ce domaine s'est pratiquement arrêté net.

La pasteure Karin Achtelstetter, secrétaire générale de la WACC, déclare: "Les informations et les médias qui les diffusent constituent des forces efficaces qui contribuent à la manière dont les gens considèrent leur société et eux-mêmes, agissent – chez eux, à l'école, au travail – et opèrent leurs choix politiques."

Elle poursuit: "Le fait est que l'image que le journalisme quotidien donne des femmes ne reflète pas leur contribution à la société. Il faut des efforts concertés et un engagement de la part des entreprises de médias, des institutions de surveillance et de formation et de la société civile pour améliorer le niveau professionnel et indiquer avec autorité ce qui constitue la liberté d'expression."

L'ensemble des conclusions du rapport du Projet mondial de monitorage des médias (GMMP), montrent que dans le monde entier, les femmes constituent environ 50% de la population, mais seulement 24% des personnes entendues, vues ou faisant l'objet de nouvelles dans les journaux, à la télévision et à la radio sont des femmes, ce qui représente exactement le même taux que dans le rapport de 2010.

La relative invisibilité des femmes dans les médias d'information traditionnels se retrouve dans les médias numériques. Seuls 26% des personnes figurant dans les nouvelles diffusées sur Internet et les "tweets" sont des femmes.

Le GMMP est un projet de l'organisation de défenses des médias WACC (Association mondiale pour la communication chrétienne) avec le soutien d'ONU Femmes. La première enquête sur l'image des genres donnée dans les médias d'information a été réalisée en 1995, puis tous les cinq ans après cette date. GMMP 2015 constitue la plus vaste entreprise mondiale de recherche et de défense portant sur l'égalité des genres dans les médias. ONU Femmes a soutenu cette entreprise à deux reprises consécutives.

"Les médias ont la possibilité de faciliter plus rapidement et de manière plus approfondie l'égalité des genres et les progrès des femmes – ou au contraire d'y faire obstacle. Ce rapport doit résonner comme un appel pour réveiller les entreprises de médias et les salles de rédaction. La discrimination fondée sur le genre prive la couverture médiatique de l'équilibre et de l'autorité que la diversité des perspectives lui apporterait", déclare Phumzile Mlambo-Ngcuka, sous-secrétaire générale des Nations Unies et directrice exécutive d'ONU Femmes.

Les résultats de l'étude tels qu'ils seront publiés mettent l'accent sur la nécessité urgente d'abolir le sexisme dans les médias d'ici à 2020.

"De nombreuses conclusions détaillées du Rapport GMMP 2015 peignent un tableau où l'inégalité des relations de pouvoir entre les genres est fermement ancrée et acceptée et où les stéréotypes de genre sont reproduits et renforcés par les médias d'information dans le monde", déclare Margaret Gallagher, spécialistes des médias et du genre, dans sa préface au Rapport.

Le texte intégral du Rapport et des résumés en anglais, français, espagnol, ainsi que les rapports régionaux et nationaux sont disponibles sur le site http://whomakesthenews.org/gmmp/gmmp-reports/gmmp-2015-reports


novembre, 23 2015
Categories:  News

Add A Comment

Comment

Allowed HTML: <b>, <i>, <u>

Commentaires

 

 





Copyright © WACC


 2016