Mettons fin au sexisme dans les médias avant 2020!

By Staff on mars, 07 2016

  


Afin de marquer la Journée internationale de la femme, l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC) incite à agir pour mettre fin au sexisme dans les médias avant 2020.

Cet appel fait partie de plusieurs lancements de rapports nationaux du Projet mondial de monitorage des médias qui auront lieu lors de la Journée internationale de la femme, le 8 mars.

Conformément aux recommandations du rapport GMMP 2015, la WACC soutient fermement l’initiative de l’UNESCO, Les femmes font l’info 2016, qui comprend un engagement des organisations des médias pour atteindre au moins 30% des femmes interviewées parmi toutes les sources dans les nouvelles. Ces initiatives s'inscrivent dans les efforts dans le cadre du nouvel objectif de développement durable pour réaliser l'égalité des genres et autonomiser les femmes et les filles.

Le rapport du Projet mondial de monitorage des médias 2015, que la WACC coordonne, a relevé des preuves claires de sexisme qui prévaut dans les médias, y compris sur les chaines émergentes de médias en ligne et sociaux

Une analyse de contenu, de représentation et de présentation dans la production de médias dans plus de 100 pays a démontré une importante et continue sous-représentation et mauvaise représentation des femmes en tant que sujets de l'actualité et journalistes professionnelles et présentatrices.

“Le problème fondamental est que beaucoup de nos nouvelles d'aujourd'hui ne reflète pas le monde tel qu'il est vraiment," déclare la Rév. Dr Karin Achtelstetter, Secrétaire générale de la WACC.

“Quand les femmes sont invisibles comme expertes et faiseuses d'opinion, lorsqu'elles sont dépeintes comme des victimes, des objets sexuels ou non-travailleuses, quand les hommes sont stéréotypés dans des rôles de machos, invariablement, cela façonne la mentalité des sociétés qui perpétuent des stéréotypes et des inégalités et inhibe la pleine contribution que les femmes et les hommes peuvent faire. Mettre fin au sexisme des médias aidera tout le monde à s'épanouir pleinement.”

Le rapport GMMP 2015 fixe des objectifs et recommandations spécifiques pour tous ceux et celles impliqués dans la définition et la mise en œuvre des normes du journalisme professionnel pour promouvoir de bonnes pratiques et réduire considérablement le contenu sexiste et misogyne.

“Soit comme éditeurs, journalistes, formateurs ou spectateurs, nous pouvons tous et toutes prendre des mesures pour s'assurer que les nouvelles que nous lisons, regardons et écoutons reflètent une représentation équilibrée, précise et juste et fournissent l’espace pour une participation éclairée et véritablement démocratique dans la société. ” a indiqué Achtelstetter.

 


By Staff| mars, 07 2016
Categories:  News|Calls for Action

Add A Comment

Comment

Allowed HTML: <b>, <i>, <u>

Commentaires

 

 





Copyright © WACC


 2016